22
octobre 2018

Un traité de fusion entre Carmila et Cardety

Acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les deux groupes ont annoncé, le 2 mars, leur projet d’accord en vue de la fusion-absorption de Carmila par Cardety, qui a pour but de créer une société foncière cotée majeure dédiée à la valorisation et au développement de centres commerciaux en France, en Espagne et en Italie, en s’appuyant sur un partenariat avec le groupe Carrefour. Un communiqué, daté du 5 avril, précise que les conseils d'administration ont approuvé "la parité de fusion d’une action Cardety contre trois actions Carmila". Un traité a ainsi été signé le 4 avril. L’entité fusionnée disposerait, en valeur au 31 décembre 2016, d’un patrimoine de 5,3 Md€ (205 centres commerciaux et retail parks pour une surface locative totale de 1,27 million de m2, d'un taux de rendement moyen de 5,9 %, d'un actif net reévalué de 2,8 Md€.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement