21
juillet 2018

L'Ecole du renouvellement urbain organise un voyage à Naples, pour "interpeller nos démarches"

Acteurs
TAILLE DU TEXTE
Initiés en 2012 avec Bilbao, les voyages d’études de l'Ecole du renouvellement urbain (ERU) "prennent la forme d’une rencontre avec un territoire européen en renouvellement urbain" et "donnent l’occasion d’interpeller nos démarches et nos méthodes". Par une alternance de visites de quartier, de conférences, de débats et de rencontres professionnelles, il s’agit "de nourrir, d’interroger nos expériences en nous enrichissant d’autres cultures et d’autres modes de faire". L'ERU organise son prochain voyage d'études à Naples, du 4 au 7 juillet prochain. L'école souhaite "approfondir les différentes séquences de son histoire politique et économique, rencontrer les Napolitains acteurs des changements" et partir "à la rencontre des femmes qui résistent au silence". Dans son discours de nouvelle année 2018, le maire de Naples, Luigi de Magistris, décrit tout le chemin parcouru depuis 2011, "époque où Naples était représentée comme la ville des dégradations morales, politiques, de dépression civique et d’une ville sans touriste". Depuis, "malgré une insuffisance de moyens, le capital humain, l’énergie des napolitains, a été mis au service du développement de la ville. En ayant fait le choix de construire une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement