Sète investit pour construire et requalifier

Habitat
TAILLE DU TEXTE
L'activité du marché du logement neuf à Sète (34) ne permet pas de satisfaire la demande locale. D'une part, parce que (d'après les données de l'Observatoire mené par le cabinet Adéquation) l'offre est limitée (305 logements neufs offerts à la vente fin 2016 et 262 logements neufs vendus en 2016 sur la CA du Bassin de Thau) et d'autre part, parce que le prix moyen au m2 habitable a largement dépassé la barre des 3 000 € (3 321 € au 1er avril 2017). Face à ce déficit de logements et à la hausse des prix, la Ville de Sète mène une politique offensive en matière d'habitat et de requalification urbaine, afin de favoriser l'accès au logement pour tous. En quinze ans, la Ville s'est dotée de 1 500 nouveaux logements sociaux, dont 400 dans le périmètre PNRQAD (Programme national de requalification des quartiers dégradés, confié à la SA Elit). Près de 150 logements sont actuellement en cours de réhabilitation. La rénovation de trois immeubles, représentant 24 logements, est désormais achevée. Par ailleurs, le chantier de la maison des Syndicats, qui prévoit la création de 23 logements, débutera avant l'été. Dans le cadre du Programme de restauration (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement