Le syndicat patronal des géomètres-experts fait ses propositions pour la loi logement

Habitat
TAILLE DU TEXTE
L’Union nationale des géomètres experts (UNGE) souhaite s’immiscer dans les débats actuels de la future politique du logement du gouvernement et a rédigé trois propositions qui défendent les intérêts de leur profession, en manque de notoriété. Depuis deux ans, le syndicat procède à une structuration profonde et a mis en œuvre une stratégie globale d’influence qui l’a menée à rencontrer en fin d’année 2017 plusieurs conseillers du Premier ministre pour évoquer le projet de loi logement. "Nous avons dû leur réexpliquer qui on était", déplore Régis Lambert, président de ce syndicat patronal représentant environ 1 800 professionnels. Expert juridique, technique et économique au cœur du processus immobilier et des réflexions sur l’aménagement, le géomètre-expert est le garant de la propriété foncière et immobilière. "Tout le monde travail avec nous", explique Hervé Gastaud, délégué général, "car nous sommes les seuls professionnels habilités à garantir les limites des biens fonciers et à définir les droits réels qui leur sont attachés". Généraliser le bornage Trois propositions seront transmises ce (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement