16
décembre 2018

Huit aires provisoires pour les gens du voyage dans Lille Métropole

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le schéma départemental d'accueil des gens du voyage du Nord fixe à 1 215 le nombre d'emplacements individuels nécessaires dans l'agglomération lilloise. Il en manque 400, ce qui a pour conséquence de fréquents stationnements illicites de quelque 300 caravanes, avec leur cortège d'indignité et de tensions. Dans l'attente de la réalisation des objectifs prescrits, pour commencer à sortir de l'impasse, la Métropole européenne de Lille (MEL) a décidé d'aménager des "aires d'accueil provisoires" dans huit communes de son territoire. Il s'agira de terrains de 5 000 m2 à trois hectares, sur lesquels seront effectués des travaux d'aménagement sommaires, aux frais de la MEL. Cinq d'entre eux pourraient être opérationnels dès cette année.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE