24
septembre 2018

Plan de rénovation énergétique : le Conseil supérieur de la construction veut un axe dédié aux copropriétés

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE) estime que "plusieurs modifications majeures" sont indispensables pour la réussite du plan de rénovation énergétique des bâtiments annoncé en fin d'année dernière par le gouvernement et actuellement en concertation. Il indique notamment, dans un communiqué du 15 février, que le diagnostic performance énergétique (DPE) "doit devenir l’information socle des particuliers et des pouvoirs publics et être opposable dès 2019". Il doit être "fiabilisé" et donner deux informations bien distinctes : la performance du bâtiment, "via l’étiquette énergétique", ainsi que le coût de l’énergie pour le ménage. Les diagnostiqueurs doivent parallèlement être "mieux formés et contrôlés". Par ailleurs, selon le CSCEE, "un axe nouveau du plan, dédié à la rénovation des copropriétés est incontournable". Davantage de visibilité à long terme sur les aides et sur les meilleurs travaux à réaliser au fur et à mesure d’ici 2050 pour atteindre le niveau BBC est "également requise".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE