10
décembre 2018

La reconversion urbaine des quartiers Est de Marseille se poursuit

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville de Marseille poursuit le programme de reconversion urbaine des quartiers Est. Une décennie après la mise en place du plan d’aménagement d’ensemble (PAE) de Saint-Loup, sorte de plan guide appelé à structurer la mutation immobilière de ce quartier niché au cœur de cette ancienne vallée industrielle qui longe le fleuve Huveaune et les grands axes de communication (A50 et rocade L2), une nouvelle brique s’apprête à être posée. Après l’opération East Park 1, ensemble de 416 logements et commerces (10 000 m2) développé par le promoteur phocéen LC2I sur l’emprise d’une friche industrielle (l’ancienne usine de peinture Somefor), c’est au tour du groupe nordiste Nacarat de lancer la seconde tranche de ce morceau de ville qui émerge dans les quartiers Est de Marseille. Avec l’agence MAP architecture (Marseille), auteur du volet initial, le promoteur lillois vient de déposer les demandes d’autorisation administratives pour aménager un programme de 223 logements mixtes, en accession et locatifs libre et social (13 950 m2 de SDP) sur une emprise de 1,76 hectare vestige de l’ancienne usine, située le long du boulevard de Pont-de-Vivaux (10e). Le projet sera flanqué d’un parc paysager de 7 350 m2 le long de la rive de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100