17
juillet 2018

Elan : l'Ordre des architectes d'Ile-de-France s'inquiète pour le cadre de vie des Français

Habitat
TAILLE DU TEXTE
Les actuels débats parlementaires sur le projet de loi Elan (Evolution du logement, de l'aménagement et du numérique) constituent un "moment crucial", selon Christine Leconte, qui a reçu la presse, le 3 juillet. C'est du "cadre de vie des Français" dont il est question, a rappelé la présidente de l'Ordre des architectes d'Ile-de-France. Et de livrer ses inquiétudes sur "la qualité, - qui n'est pas un luxe - de la production de la ville et du logement" suite aux mesures adoptées par les députées le 12 juin. Découvrir "la méconnaissance de la profession dans la bouche de certains députés qui ont appelé 'le gouvernement à ne pas céder au lobby puissant des architectes' a été violent", a-t-elle confié aux journalistes. La présidente en appelle désormais "aux élus du territoire, les sénateurs" - qui débattront en séance publique à partir du 17 juillet -, pour qu'ils rendent le texte "plus cohérent et plus pertinent". Saluant, par ailleurs, les intentions du gouvernement pour déréguler et supprimer certains freins à la production de logements, Christine Leconte avertit : "quand on s'attaque aux règles et aux normes, il faut être sachant, et ne pas toucher aux soubassements. Sinon, ça s'écroule". La (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement