17
juillet 2018

Réduction de loyer de solidarité (RLS) : les offices HLM craignent d'aller droit dans le "mur de la dette"

Habitat
TAILLE DU TEXTE
Programmée dans la loi de finances 2018, la Réduction de loyer de solidarité (RLS) a finalement été appliquée par les bailleurs du parc social sur le loyer du mois de juin 2018. Conséquences pour les offices : une baisse des résultats d’exploitation et de leurs capacités d’autofinancement "d’ores et déjà mesurable par les offices eux-mêmes", alerte la Fédération nationale des offices publics de l'habitat (FOPH). D’après une enquête réalisée en mai dernier par la fédération auprès de ses adhérents, 66 % d'entre eux ayant répondu (représentant la moitié du patrimoine) déclarent qu’ils vont diminuer leur programme d’entretien par rapport à 2017 de 8,3 % en moyenne en 2018, de 10,33 % en 2019 et de 10,4 % en 2020. 41 % d’entre eux diminueront le montant de leurs investissements dans l’offre neuve entre 2017 et 2020 et 45 % prévoient le gel des embauches ou le non-remplacement des départs en retraite et/ou le gel des salaires. Des projets de rénovation urbaine menacés Concrètement, pour Seine-Saint-Denis Habitat, plus grand organisme de logement social du département avec 31 891 logements, et dont plus de 13 000 locataires sont APlisés, la mise (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement