10
décembre 2018

Nouvelle-Aquitaine : les copropriétés dégradées en ligne de mire

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
A l’invitation de Procivis Nouvelle-Aquitaine, le réseau national missions sociales des Sacicap s’est réuni à Bordeaux le 19 septembre dernier. L’occasion de revenir sur dix ans d’engagement territorial résumé en quelques chiffres : 135 conventions signées avec les partenaires territoriaux (SEM, opérateurs en régie, collectivités, bailleurs sociaux, et différentes structures comme Urbanis, Soliha…), 48,5 M€ engagés et 5 467 ménages aidés pour réaliser leur projet d’accession ou effectuer les travaux d’amélioration de leur logement. La nouvelle convention nationale, signée le 19 juin, impose au réseau Procivis d’atteindre les mêmes résultats mais sur cinq ans. Comme l’a rappelé Yannick Borde, président de Procivis UES AP, les nouveaux engagements sont principalement ciblés sur le parc privé et les copropriétés en difficulté. En Nouvelle-Aquitaine, ce sont 7 000 copropriétés qui sont concernées, soit 65 000 logements. Hélène Le Rai, de l’Anah, a enjoint les acteurs, notamment les collectivités, à "s’impliquer davantage pour mieux repérer les situations difficiles et mobiliser les syndics". Plus de la moitié des (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100