13
décembre 2018

Lille : un marchand de sommeil condamné à une peine de prison ferme

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Ville de Lille a salué l'information d'un communiqué victorieux : un marchand de sommeil local a été condamné à une peine de prison ferme (douze mois, dont six avec sursis). Le gérant de SCI en cause devra en outre payer une amende de 5 000 € et se voit interdire d'acquérir un bien immobilier pendant cinq ans. La SCI, de son côté, a été condamnée à une amende de 20 000 €. Le jugement a été prononcé le 14 septembre par le tribunal correctionnel de Lille, suite à une plainte de la commune pour non respect de plusieurs arrêtés relatifs à l'insalubrité, à la dangerosité et à la sur-occupation d'un immeuble. La Ville y voit un encouragement à sa politique de lutte contre l'habitat indigne ; son service d'hygiène et de santé compte actuellement 18 agents affectés à cette tâche.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE