17
novembre 2018

75% des travaux de rénovation en maisons individuelles n’ont pas permis d'améliorations significatives

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dans la lignée de l’observatoire Open (Observatoire permanent de l’amélioration énergétique du logement), porté par l’Ademe depuis 2006, une nouvelle enquête a été effectuée sur les travaux réalisés entre 2014 et 2016 dans les maisons individuelles (parcs privé et public). Plus complète, l’enquête Tremi (Travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles) vise à améliorer la connaissance de la perception, sur le terrain, des politiques nationales et locales d’encouragement à la rénovation énergétique des logements. Au total, 44 921 interviews ont été réalisées, dont 29 253 auprès de maisons individuelles. Pendant cette période, 5,1 millions de ménages en maisons individuelles - autrement dit un tiers du parc total - ont réalisé des travaux, dont le chiffre d’affaires s’élève à 59,3 Md€, représentant une dépense moyenne de 11 750 € par logement. Le poste toiture révèle les dépenses moyennes les plus élevées (6 400 €/logement), suivi par les ouvertures (6 100 €/logement). Sur ce vivier considérable de logements, seulement 25 % des rénovations ont permis de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE