12
décembre 2018

L’association des bailleurs sociaux en Isère tape du poing sur la table

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
2 000 logements sociaux ont été livrés en Isère en 2017, 1 500 logements dits familiaux et 500 logements de type résidences personnes âgées ou logements étudiants. Environ 1 800 à 2 000 logements réhabilités ont été livrés par an depuis cinq ans. Tout allait bien jusqu’à la loi de finances 2018. Car pour les années à venir, l’association des bailleurs sociaux de l’Isère (Absise) est très pessimiste. Les organismes HLM ont perdu 40 M€ de leur capacité d’investissement en 2018, du fait de la hausse de la TVA de 4,5 % et de la baisse des loyers. "Cette année, les niveaux de construction et réhabilitation sont encore bons, mais c’est en 2019 que les effets de la loi de finances vont se faire ressentir, de l’ordre d’une baisse de 5 %", indique Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis. Les organismes HLM déplorent aussi devoir se résoudre à "une moindre qualité de service offerte aux habitants". Les calendriers des plans de réhabilitation vont inéluctablement s’allonger, et la présence du personnel de proximité s’étioler, annoncent-ils. Et de regretter que "les mesures dites d’accompagnement mises en place par la Banque des territoires (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE