12
décembre 2018

Encadrement des loyers : 30 villes s'engagent pour expérimenter le dispositif rapidement

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La possibilité donnée par la loi Elan d’expérimenter l’encadrement des loyers pour cinq ans dans les zones tendues et pour les communes qui le demandent fait des émules. 30 villes* (dont 26 d’Ile-de-France) lancent un appel commun pour la mise en place rapide du dispositif, qu’ils solliciteront lors des prochains conseils municipaux.   30 maires de l’association des élus communistes et républicains ont décidé de profiter de l’actualité sur le pouvoir d’achat, dont le logement constitue la plus grosse dépense pour un ménage puisqu’il représente parfois 50 % des revenus d’une famille, pour lancer un mouvement en faveur de l’encadrement des loyers. "La situation des niveaux de loyers à Paris et en Ile-de-France est devenue insupportable", rappelle Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du Logement. Ainsi, entre 2015 et 2017, durée pendant laquelle le dispositif a fonctionné dans la capitale, l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne a constaté une quasi stabilité des prix (+ 2 %), permettant ainsi de "limiter les dérives malgré un dispositif plutôt lâche", assure l’élu. Depuis, les prix sont repartis à la hausse, selon lui. Avec l’encadrement des loyers, "le gouvernement a la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE