26
mars 2017

La hausse des prix des logements anciens se consolide

Immobilier
TAILLE DU TEXTE

C'est une tendance qui se confirme. Les prix des logements anciens ont encore (légèrement) augmenté au quatrième trimestre 2016, à 0,7 %, indiquent les indices Notaires-Insee. Une hausse principalement dûe au prix des appartements (+ 0,9 %) comparativement à celui des maisons (+ 0,5 %). C'est surtout en Ile-de-France que la hausse des prix s'est fait sentir (+ 0,9 %) au quatrième trimestre après, déjà, avoir augmenté au troisième trimestre (+ 0,7 %). En province, les prix des logements anciens croissent de manière plus modérée entre le troisième et le quatrième trimestre (+ 0,6 %).

Sur un an, la hausse des prix se confirme également : + 1,8 % par rapport au quatrième trimestre 2015, après + 1,3 % au trimestre précédent. Cette hausse est quasiment de même ampleur pour les appartements (+ 1,9 %) et pour les maisons (+ 1,7 %). Après + 2 % et + 1,5 %, la région francilienne connait une hausse marquée (+ 3,1 %) par rapport au quatrième trimestre 2015. Cette croissance est principalement tirée par les prix des appartements (+ 3,5 %), notamment des appartements parisiens, qui augmentent de 4,4 % en un an. Les prix des maisons en Ile-de-France augmentent également, mais de façon moins marquée (+ 2,3 % sur l’année). Les prix des logements anciens en province restent plus élevés qu’un an auparavant (+ 1,3 %). Mais contrairement à la région francilienne, la hausse est surtout tirée par les prix des maisons, qui s’élèvent de 1,6 % entre fin 2015 et fin 2016. Ceux des appartements augmentent de 0,6 %.

Banniere La Lettre De La Pierre Innovapresse 250

Banniere Guide des Investisseurs Institutionnels Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250