Le marché immobilier provençal rebondit

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
Le marché immobilier provençal a retrouvé des couleurs en 2016. "L’année 2016 aura été un bon cru, mais pas une année de garde", résume Christian de Bénazé, président de l’observatoire immobilier de Provence (OIP). "Si les résultats 2016 sont globalement bons, ils doivent toutefois être nuancés selon les secteurs. Le climat est au beau fixe pour le logement social et la maison individuelle ; il est plus mitigé pour le marché locatif, l’ancien et l’immobilier d'entreprise ; le logement neuf est enfin sorti du gros temps", observe-t-il. Bref, globalement, les nuages noirs de la crise semblent dissipés, chassés par les vents favorables qui ont pour noms : taux bas, PTZ et Pinel. Bilan mitigé dans le neuf Dans le neuf, les promoteurs se désolent de voir le marché départemental s’inscrire à contre-courant du marché national. "Après une année 2015 exceptionnelle, 2016 aura été en dents de scie", note Stéphane Pérez, le président de la FPI Provence. Si l’année dernière avait démarré sous de bons auspices, l’élan s’est arrêté au quatrième trimestre. "Le bilan annuel est décevant, avec une baisse des mises en vente de - 9 % sur le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement