21
juillet 2018

Le marché tertiaire marseillais retrouve des couleurs

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
Après une année 2016 cataclysmique, au cours de laquelle seulement 56 100 m2 avaient été commercialisés, le marché phocéen a repris de la vigueur au premier semestre 2017 avec 50 700 m2 transactés. Ce résultat représente "la meilleure performance des dix dernières années", observe Cushman & Wakefield. Déjà perceptible au 1er trimestre (16 100 m2 placés), cette bonne dynamique s’est amplifiée au printemps avec 34 600 m2 commercialisés. Ce regain de santé est à mettre sur le compte du retour des signatures sur des surfaces de bureaux neufs ou restructurés, qui avaient tant manqué en 2016 : "avec 28 000 m2 placés, ces dernières représentent plus de la moitié du volume transacté à Marseille au cours des six premiers mois de l’année", note Cushman & Wakefield. Comme souvent sur cette qualité de bureaux, ce sont les grands utilisateurs qui sont passés à l’action à l’image de BNP qui regroupera ses troupes sur Le Corail, un immeuble neuf de 14 000 m2 (architecte : Jacques Ferrier) que la banque développe à la Joliette, au cœur du quartier d’affaires d’Euroméditerranée, ou encore l’opérateur rouennais Now Coworking, qui a (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement