21
juillet 2018

Cinq propositions pour améliorer les SIIC

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
La conférence de presse, organisée par la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF), le 31 août, avait pour thème : "Les SIIC : construire la ville de demain". Président de la FSIF, Christophe Kullmann a présenté cinq propositions pour changer le régime des SIIC qu’il décrit aujourd’hui comme "handicapant pour leur évolution". La première proposition part du constat que "le mouvement d’externalisation d'actifs immobiliers s’est arrêté". Pour le relancer, une réduction du taux d’impôt sur les sociétés non-immobilières, lorsque celles-ci cèdent leurs actifs aux SIIC, est proposée. "Faciliter la transformation de bureaux en logements" est la deuxième proposition. Il faudrait, selon Christophe Kullmann, "assouplir les dispositions actuelles". Troisième proposition : permettre aux SIIC de développer les activités complémentaires à leur activité principale de location de biens immobiliers, aujourd’hui limitées à 20 %. Le président de la FSIF aimerait augmenter cette limite à plus de 50 %. "Cette proposition n’a aucun coût puisqu’elle sera taxable", justifie-t-il. Les SIIC doivent être détenue à hauteur de 15 % au moins de son (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement