Un semestre de baisse en trompe-l'œil à Strasbourg

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
Ne pas s'inquiéter des chiffres bruts qui pointent une baisse de 42 %  : BNP Paribas Real Estate invite à cette lecture des transactions de bureaux à Strasbourg sur le premier semestre. 2017 se compare en effet à une première moitié de 2016 rendue exceptionnelle par deux signatures d'un total de 23 000 m2 dans le quartier d'affaires Wacken-Europe, rebaptisé Archipel. Aussi, les 30 700 m2 comptabilisés du semestre écoulé restent une performance correcte et le commercialisateur pronostique un bilan annuel de 65 000 à 70 000 m2, en phase avec la moyenne décennale. Il est conforté dans sa prévision par les transactions qu 'il a lui-même réalisées, cet été : 1 000 m2 d'extension de Blue Link (groupe Air France) et 5 800 m2 loués par Euro Information Services (groupe Crédit Mutuel), au sein de l'immeuble Latitude 48, à la Meinau. L'offre disponible à un an telle que mesurée par BNP Paribas Real Estate est en léger recul de 3 %, à 122 900 m2. "Elle est constituée à 80 % de seconde main, ce qui confirme la rareté de l'offre neuve durablement disponible, c'est-à-dire celle qui n'est pas absorbée immédiatement par la demande", souligne Yves Noblet, directeur régional Est. Avant les nouvelles phases d'Archipel, il faudra attendre la seconde (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement