12
décembre 2018

Un marché stable à Toulouse

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Toulouse, en 2017, le marché des bureaux a observé une très légère baisse : 162 000 m2 placés (- 4 %) : 21 % en compte-propre, 24 % dans le neuf, 55 % dans le seconde main. Il a été tiré, entre autres, par huit transactions supérieures à 5 000 m2, dont la prise à bail par Airbus Group de 8 400 m2 au sein de l’immeuble Galaxia, à Blagnac (31). Au 31 décembre 2017, l’offre était stable, à 278 000 m2 (17 % dans le neuf, 83 % dans le seconde main). "20 % de l’offre neuve se situe en centre-ville, contre 80 % en périphérie. Nous avons une quinzaine d’immeubles en cours de livraison. Mais l’offre neuve reste encore limitée et ne permet pas de répondre entièrement aux demandes du marché", remarque Marc Delpoux, directeur régional associé de BNP Paribas Real EState. Toujours selon BNP Paribas Real EState, "le rythme des livraisons attendues est régulier pour les années à venir". Ainsi, l’opération Equinox, à Colomiers, devrait être livrée en 2019 (deux bâtiments de 6 000 m2 lancés en blanc). L’opération Air d’envol, à Blagnac (16 500 m2), verra le jour en 2020-2021, suivie par Alpha (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE