26
septembre 2018

Nantes mise sur la stabilité

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
114 200 m2 de bureaux placés en 2016, 114 400 m2 en 2017 : Nantes fait dans la régularité et s’inscrit dans la durée. Différence majeure entre les exercices : la progression des transactions de seconde main (62 700 m2, contre 57 100 m2). "Sur l’ensemble du marché, 24 opérations supérieures à 1 000 m2 ont été relevées en 2017, pour un total de 51 300 m2. Elles représentent ainsi 45 % des surfaces placées avec un nombre quasi-identique à celui de 2016", remarque par ailleurs Christine Serra, directrice de la région Centre-Ouest de BNP Paribas Real Estate Transaction France. Notons que le centre-ville nantais concentre 38 % des surfaces louées. Stabilité en termes de m2 placés et en termes de loyers, au moins dans le neuf : ils atteignent 180 €/m2/an en centre-ville et 141 €/m2/an en périphérie en 2017. A contrario, les valeurs de seconde main sont en augmentation : 155 €/m2/an dans le centre-ville nantais, contre 138 € en 2016. Au 31 décembre 2017, 121 700 m2 de bureaux étaient disponibles : un chiffre en deçà de la moyenne des cinq dernières années (165 600 m2). "Une sous-offre sur certains secteurs se profile", remarque Christine (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE