22
septembre 2018

Chez Knight Franck, l’optimisme règne

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les chiffres du premier trimestre, révélés par Knight Franck, le 6 avril, ne sont guère différents des résultats Immostat. A peine quelques couacs sur le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise : une diminution de 29 % sur un an des transactions, la très légère baisse du marché des commerces (564 M€), qui ne représente plus que 14 % des montants engagés, contre 15 % en 2017 ou encore le recul à nuancer de la part des investisseurs français (55 %, contre 69 % sur l’ensemble de l’exercice précédent) qui, comme en 2017, semblent attendre leur heure. Bref, pas de quoi ternir un bilan initial qui laisse envisager des "performances solides" et un "volume annuel qui pourrait dépasser les 20 Md€" pour la cinquième fois d’affilée, selon Vincent Bollaert, directeur du département investissement chez Knight Frank France. Côté positif, donc : plus de 4 Md€ investis (+ 14 % par rapport au premier trimestre 2017), dont 3,1 Md€ en Ile-de-France (+ 22 % sur un an, 78 % du volume engagé en France) et autant sur le segment des bureaux (+ 18 %), douze transactions supérieures à 100 M€ recensées, soit un total de 2,2 Md€, etc.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE