20
octobre 2018

Optimiser une implantation commerciale via la smart data : une tendance de fond

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Il y a deux ans, nous raisonnions en termes de chiffre d’affaires potentiel. Aujourd’hui, avec la data disponible, nous parlons plus de potentiel clients. Et demain, ce sera encore différent". Cédric Ducarrouge, directeur adjoint de l’agence Retail France de JLL, le reconnaît aisément : l’intelligence artificielle modifie les stratégies des acteurs de l’immobilier commercial, leur permettant, entre autres, "d’optimiser (leurs) implantations", selon Vincent Avignon, directeur des opérations du groupe Jardiland. Au cours d’une conférence sur le sujet, dans le cadre du Siec, le jeudi 7 juin, le dernier cité a précisé avoir fait de la data son alliée. "Il est important d’analyser le comportement de nos clients avant, pendant et après l’achat. Cela nous permet d’adapter nos concepts, mais également de sécuriser nos emplacements". Et d’accélérer la prise de décision ? "Pas forcément", tempère Cédric Ducarrouge. "Auparavant, nous faisions face à un rubik’s cube à six faces. Désormais, il y en a 50 ! La somme des données collectées peut parfois ralentir l’analyse". "Trop de critères, tue le critère", admet Vincent Avignon. "Le coût de la non-décision, sur le segment commercial, est terrible. Il faut aussi (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE