10
décembre 2018

Bureaux : "copie conforme" à La Défense.

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Si, au cours du deuxième trimestre 2018, le marché des bureaux à La Défense est en retrait par rapport à la moyenne décennale (42 800 m2, contre 54 000 m2), il n’en reste pas moins stable d’une année sur l’autre : 73 000 m2 pris à bail entre le 1er janvier et le 30 juin. L’étroitesse de l’offre sur le créneau des grandes surfaces "interdit toute prise de vitesse au quartier d’affaires", précisent les analystes de Cushman & Wakefield. L’activité repose sur des gabarits de taille intermédiaire (entre 1 000 et 5 000 m2) : 38 900 m2 placés (+ 23 %). "Le travail de fond mené depuis plusieurs années sur la divisibilité des surfaces a augmenté la résilience de La Défense", dont les loyers moyens, sur les surfaces de première main, s’établissent à 480 €/m2/an (+ 7 % en six mois). Ils atteignent 430 €/m2/an (+ 5 %) pour les actifs de seconde main. Au 30 juin, seuls 215 000 m2 étaient disponibles : un volume "inédit" depuis plus de quinze ans. Le taux de vacance s’en ressent (5,4 %).

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE