18
octobre 2018

Le SLB reprend des couleurs

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le sale and lease back (SLB) est tendance dans le secteur du commerce : c’est en tout cas ce qu’affirme Savills. "Cela devient une option de plus en plus séduisante pour les investisseurs qui souhaitent trouver des actifs immobiliers à valeur ajoutée sur le marché européen quand les actifs disponibles à la vente se font rares", remarquent les analystes, qui précisent qu’1,1 Md€ d’actifs commerciaux ont été vendus en SLB au cours des douze derniers mois en Europe : une activité adoptée essentiellement en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas. "Les transactions en sale et lease back peuvent représenter une opportunité pour les retailers qui souhaitent réinjecter des capitaux dans leur activité principale", explique Oliver Fraser-Looen, head of retail investment Emea Savills. Il ajoute : "selon les perspectives d'un investisseur, aussi longtemps que les enseignes offriront une stratégie adaptable aux évolutions qui inclut une bonne localisation, un bail long terme et une stratégie digitale, ce système restera une opportunité alternative abordable pour trouver des actifs et investir d'importants capitaux générant des revenus à long terme".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE