Marché tertiaire de la métropole lilloise : vers un nouveau record ?

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
"On ne voit pas ce qui pourrait empêcher le marché lillois de battre son record historique en 2018", note l'observatoire des bureaux de la métropole. La référence, ce sont les 225 200 m2 de 2016. Au cours du troisième trimestre écoulé, plus de 74 000 m2 ont été placés. Les 30 000 m2 pris à bail par la Métropole européenne de Lille (immeuble Le Biotope) y tiennent une place non négligeable. Mais beaucoup d'autres signatures ont été enregistrées, en neuf et en seconde main (près de 25 000 m2 pour cette dernière catégorie). Au total, depuis le 1er janvier, le baromètre tertiaire lillois affiche 162 500 m2 transactés, auxquels il faut ajouter les opérations en comptes propres. D'ores et déjà, il est plus que probable que le résultat de 2017 (215 000 m2) sera dépassé.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE