En deux ans, le pouvoir d'achat immobilier s'est nettement replié

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
En dévoilant son bilan* annuel du pouvoir d'achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France entre décembre 2017 et décembre 2018, mais également sur les deux années écoulées, le site meilleurstaux.com constate une addition salée pour les ménages. En 2018, la baisse du pouvoir d'achat immobilier s'établit en moyenne à 1 m2 pour l'ensemble des 20 grandes villes de France, "mais ce chiffre cache de très fortes disparités entre les agglomérations", explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com. Ainsi, une ville comme Le Mans affiche pour cette année un gain de pouvoir d'achat de 19 m2 alors que Angers sa voisine, perd 10 m2 en une année, soit la plus grosse perte du classement. Viennent ensuite Montpellier et Lyon qui perdent 5 m2 de pouvoir d'achat entre décembre 2018 et décembre 2017 ; Bordeaux, Rennes et Marseille qui perdent 4 m2, Lille, Nîmes, Reims et Nantes perdent quant à elles 3 m2. Pour finir, huit villes ne bougent pratiquement pas, c'est le cas de Grenoble, et Nice qui perdent 2 m2, Paris, Strasbourg, Toulouse, Dijon et Le Havre qui ne perdent qu'1 m2. Au niveau des gains, seules trois villes ont vu leur pouvoir d'achat immobilier s'apprécier entre décembre 2017 et décembre 2018, mais à l'exception (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100