L'EcoCité grenobloise attire

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le géant des télécoms chinois Huawei annonce sa venue, en janvier, au sein de l’EcoCité grenobloise, plus précisément dans le quartier Bouchayer Viallet, dans l’immeuble Les Reflets du Drac. Il y loue 650 m2 (145 €/m2) de bureaux pour y implanter un centre de recherche et de développement, et une trentaine de collaborateurs d’ici 2020. "C’est une nouvelle belle prise pour ce secteur d’affaires qui commence à bien s’épanouir", commente un spécialiste de l’immobilier. Le Chinois rejoint dans le même immeuble, Territoire 38, Bonitasoft, Alpes Santé Travail et le siège social du Dauphiné Libéré. Dans cet immeuble de 11 295 m2, reste 1 700 m2 à louer. Huawei ne cache pas avoir choisi Grenoble pour se rapprocher de l’un de ses principaux fournisseurs de puces, STMicroélectronics, leader mondial des semi-conducteurs. Même raison invoquée en 2016 par Apple, qui a pris ses marques dans la pépinière Cemoi de Bouchayer Viallet pour une superficie sensiblement plus importante. Pour Prophetese, expert parisien de la voiture autonome, l’écosystème économique grenoblois a également pesé dans sa décision d’installer son centre (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous