Un habitant sur six en HLM

Editos
Outils
TAILLE DU TEXTE

En 2016, 10,7 millions de personnes sont locataires d’un logement social en France, soit un habitant sur six, révèle une étude de l’Insee publiée le 24 octobre. Les 4,5 millions de logements sociaux sont davantage présents dans les grandes villes et leurs périphéries, là où les prix dans le secteur privé sont devenus inaccessibles pour les plus modestes (57 % des logements sociaux sont situés dans les unités urbaines de plus de 200 000 habitants).

Le niveau de ressources est un des principaux critères d’affectation des logements sociaux. Normal, donc, que les ménages aux plus faibles niveaux de vie y soient sur-représentés. 85 % de ceux résidant en logement social ont un niveau de vie inférieur à ceux du secteur libre (15 100 euros par an, contre respectivement 17 900 euros et 23 300 euros pour les locataires du secteur libre et les propriétaires). On les retrouve également en nombre dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), quartiers où la majorité du parc HLM a été construit pendant les Trente Glorieuses (1945-1975) et qui ont subi, depuis, une forte dégradation. 68 % des logements dans les QPV sont des logements sociaux. Cette proportion s’élève même à 71 % en Ile-de-France.

Répondant plus souvent aux critères d’attribution d’un logement social, les familles monoparentales et les natifs de l’étranger sont très présents dans les logements sociaux, dévoile par ailleurs l’étude. 50 % des natifs d’Afrique subsaharienne, 39 % de ceux de Turquie et 38 % de ceux du Maghreb habitent en HLM.