14
novembre 2018

Lille Métropole : les élus écologistes veulent peser sur les assises locales de la mobilité

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les élus Europe Ecologie - Les Verts de la Métropole européenne de Lille (MEL) lancent 70 propositions pour améliorer la mobilité dans le territoire. Une façon de peser sur l'organisation d'assises de la mobilité promises pour cette année par la métropole. Les écologistes veulent assurer un droit à la mobilité pour tous et lutter contre la pollution et le changement climatique : ils suggèrent de renverser les principes d'aménagement, en priorisant la marche et la circulation des vélos par rapport à la circulation automobile. Généralisation des zones 30 et du stationnement payant dans le cœur urbain, instauration de l'indemnité kilométrique vélo dans les administrations, relance des projets de tram-train et création d'une agence métropolitaine des mobilités sont quelques-unes de leurs recommandations. Lors du dernier conseil de la MEL, en février, les élus socialistes avaient fait adopter une motion "pour une meilleure régulation du trafic routier dans la métropole". Elle réclamait notamment à l'Etat la mise à l'étude d'une voie réservée au covoiturage et aux transports collectifs sur les autoroutes entrant dans l'agglomération.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE