26
avril 2018

Accessibilité du Grand Ouest : les élus écrivent à Edouard Philippe

Mobilités
TAILLE DU TEXTE
Angers, Brest, Nantes, Rennes et Saint-Nazaire… Dans un courrier daté du 1er mars, les présidents des agglomérations de grandes villes de l’Ouest alertent Edouard Philippe, Premier ministre, sur les conséquences, en termes d’accessibilité, "du renoncement" au projet d’aéroport du Grand Ouest. Ils demandent que soient pris en compte au titre des prochains investissements stratégiques, les points suivants : • la poursuite des études visant à améliorer les liaisons ferroviaires entre Brest, Nantes, Quimper, Rennes. Mais aussi celles destinées à atteindre un temps de parcours de 3h, entre la pointe bretonne et Paris. Sans oublier la possibilité de connecter Rennes à Nantes en moins d’une heure ; • L’augmentation de la performance de la liaison Le Croisic-Saint-Nazaire-Nantes-Angers–Paris ; • L’accentuation des efforts de l’Etat pour connecter l’Ouest aux aéroports parisiens et aux autres métropoles françaises en accélérant la modernisation de la ligne Massy-Valenton et en poursuivant les études en vue de la réalisation d’un nouveau barreau d’interconnexion des LGV au Sud de Paris. 

Pour lire la suite : identifiez-vous

Vous êtes déjà abonné? La lecture de cet article nécessite d'être identifié :
Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné au titre UI, LP, CL ou TIF

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250