Le grand oral des candidats face aux maires

Politique
TAILLE DU TEXTE
Mercredi 22 mars, à l'occasion d'une rencontre organisée par l'AMF, les candidats à la présidentielle étaient invités à se positionner, devant plusieurs centaines de maires, sur le manifeste élaboré par l'association. L'occasion pour eux de détailler leurs mesures phares en direction des collectivités. Tour d'horizon. L'Association des maires de France annonçait un "événement exceptionnel" : mercredi 22 mars à la Maison de la radio, elle recevait, devant un parterre de plusieurs centaines d'élus, les candidats à la présidentielle (ou, pour deux d'entre eux, leurs représentants*). Une règle du jeu pour les prétendants, se prononcer sur le manifeste élaboré ces derniers mois par l'association, "pour des communes fortes et vivantes au service des citoyens". Et, tour à tour, pendant 30 minutes, dévoiler leur programme pour les collectivités, puis répondre à deux questions. En ouverture, François Baroin, président de l'Association, avait rappelé les grands objectifs du manifeste qui, bâti sur une "exigence de confiance et de stabilité", "prône une nouvelle relation entre l'Etat et ses collectivités". "Nous pensons que ce contrat de mandature avec l’Etat, malgré le passé, tout gouvernement confondu, est (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250