Tours Métropole Val de Loire est née

Politique
TAILLE DU TEXTE

C'est désormais officiel : la communauté urbaine Tour(s) Plus est devenue "Tours Métropole Val de Loire". Le décret actant la création de cette nouvelle collectivité est paru au Journal officiel du 21 mars, et Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, s'est rendu à Tours (Indre-et-Loire), mercredi 22 mars, pour remettre - symboliquement - aux élus locaux le texte, jour de son entrée en vigueur. "Certes, Tours est le cœur de la métropole. Mais il y a des communes rurales, elles doivent être respectées pour ce qu'elles sont, elles doivent être accompagnées. Elles vous ont fait confiance en votant favorablement [pour la création de la Métropole]. Vous devez donc créer les conditions d'un travail par consensus", a rappelé le ministre aux élus locaux. Cette transformation est rendue possible par la loi relative au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain, qui modifie les critères à remplir pour accéder au club des métropoles. "La communauté urbaine Tour(s) Plus, créée par arrêté du préfet d'Indre-et-Loire en date du 21 décembre 2016, regroupe 299 127 habitants (population totale au 1er janvier 2017) ; elle est également le centre d'une zone d'emplois de 540 869 habitants. Elle a demandé sa transformation en métropole et plus de la moitié des conseils municipaux des communes intéressées représentant plus des deux tiers de la population totale de celles-ci ont exprimé leur accord. Cet établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre réunit donc les conditions mentionnées au 4° de l'article L. 5217-1 du CGCT pour se transformer en métropole", indique la notice du décret.

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250