19
septembre 2018

L'ONPV remet son premier rapport annuel

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Installé il y a un an, l'Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) a livré, le 6 avril, son premier rapport annuel. L'occasion pour Jean-François Cordet, son président, de faire le point sur les grands enjeux qui doivent guider l'action de l'Observatoire. Au premier rang desquels, la mise en œuvre de la "nouvelle géographie des quartiers" issue de la refonte du périmètre des Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), qui appelle selon lui un "nouvel appareillage statistique". Il faudra également assurer le "suivi" des anciens QPV, dits "quartiers de veille", sortis du dispositif à l'occasion de cette refonte. Enfin, il s'agit de rendre les données plus qualitatives et d'approfondir la "démarche évaluative" qui caractérise, selon lui, l'ONPV. Hélène Geoffroy, secrétaire d'Etat à la Politique de la ville, a dit sa "fierté" d'avoir contribué à l'amélioration d'une politique publique "souvent interrogée, dans ses effets mais surtout dans ses montants". En particulier avec l'ajout, parmi les objectifs de cette politique, de la dimension "développement économique" des quartiers. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, a toutefois ajouté que "si on reste à la même masse financière, les choix seront difficiles" et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE