17
octobre 2018

Quelle place pour les grands équipements de service urbain en milieu dense ?

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Comment intégrer au mieux les unités industrielles de fourniture de services en zone urbaine dense, en Ile-de-France particulièrement ? Un enjeu architectural, social, urbanistique et politique évidemment, à l'heure de la métropolisation de la région capitale. Le 19 avril, le Syctom, un des grands syndicats urbains, en charge des déchets ménagers, a organisé l'atelier "Mixité, villes de demain et industries de service en milieu urbain dense". De l'acceptabilité sociale aux défis plus techniques de l'intégration architecturale et de l'articulation opérationnelle de la chaîne logistique, la rencontre a permis de balayer certains des enjeux inhérents à une tendance de fond : la concentration urbaine. La valorisation des déchets, mais aussi la distribution en eau, gaz, et haut débit.. Ces grands services urbains sont "la colonne vertébrale de la région et de la métropole", fait valoir Hervé Marseille, sénateur-maire (UDI) de Meudon (92) et président du Syctom. Et d'alerter l'auditoire sur le retour de l'Etat centralisateur : "ces services, qui ont toujours été organisés par les élus", doivent rester dans le giron communal ou intercommunal. Selon lui, ces équipements XXL "peuvent s'intégrer dans le paysage" et même être (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE