Le CGET veut restructurer la gouvernance du Nord lorrain

Politique
TAILLE DU TEXTE
Le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) a publié un rapport sur la gouvernance du Nord lorrain, territoire en difficulté situé à la frontière de la Belgique, du Luxembourg et de l'Allemagne. En effet, après les "graves séquelles" laissées par la crise minière et sidérurgique, "les espaces français du Nord lorrain se sont moins adaptés que leurs voisins aux grands défis internationaux". Pour y remédier, le CGET préconise la création d'un pôle métropolitain de 300 000 habitants, capable de discuter à une échelle pertinente avec les pays limitrophes.  Face à ses trois voisins immédiats, qui ont, après la crise minière, "progressivement offert de nombreux emplois (commerce, logistique, finances,assurances…) et ont drainé une main d’œuvre importante", le Nord lorrain se trouve "en double position d’assèchement - d’autant plus net que la frontière est proche - et de dépendance" notamment en regard du Luxembourg, qui accueille environ 90 000 travailleurs français. Selon le CGET, les facteurs explicatifs de cette situation tiennent notamment à la difficulté française, à tous niveaux, de "produire un cadre prioritaire et structuré de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250