20
septembre 2017

Cohésion des territoires : Jacques Mézard remplace Richard Ferrand

Politique
TAILLE DU TEXTE

Le nouveau gouvernement, de 30 membres (contre 23 dans l'équipe précédente), compte un nouveau ministre de la Cohésion des territoires, suite au départ de Richard Ferrand : Jacques Mézard, qui se voit par ailleurs affublé d'un secrétaire d'Etat, Julien Denormandie, sans fonction définie. Pour rappel, ce ministère regroupe trois portefeuilles autrefois distincts : les Territoires, le Logement et la Politique de la ville.

Le nouveau ministre, radical de gauche de 69 ans, est président de la communauté d'agglomération d'Aurillac depuis 2001, et sénateur depuis 2008. Il était ministre de l'Agriculture dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe. Il est avocat de formation. Au Sénat, il s'est porté sur les questions relatives aux collectivités territoriales. Il a voté contre la loi Notre, défendant le rôle de la commune face à l'intercommunalité.

Le secrétaire d'Etat Julien Denormandie, à 36 ans, n'a jamais été élu. Ingénieur des Eaux et forêts, il été directeur adjoint du cabinet du ministre Emmanuel Macron à Bercy, auprès duquel il a ensuite participé à la création du mouvement En Marche.

Par ailleurs, Jacqueline Gourault a été nommée ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Elle non plus n'a pas d'attribution spécifique, du moins dans son titre. Considérée, à 66 ans, comme une spécialiste de l'intercommunalité, Jacqueline Gourault, sénatrice Modem du Loir-et-Cher, a présidé la communauté d'agglomération de Blois de 2001 à 2008. Elle a dirigé la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et a rédigé nombre de propositions de lois et de rapports sur les collectivités locales. Elle fut également vice-présidente de l'Association des maires de France (AMF), en charge de l'intercommunalité.

Enfin, L'Association des maires de France (AMF) croit savoir, d'après une interview donnée par le ministre de la Transition écologique et solidaire, qu'un des deux secréataires d'Etat nommés auprès de lui, eux non plus sans autre titre particulier, se consacrerait au "dialogue avec les territoires". Il s'agit de Sébastien Lecornu, qui était jusqu’à présent président LR du conseil départemental de l’Eure. A 31 ans, ce diplômé de droit a déjà officié en tant qu'assistant parlementaire, conseiller ministériel et maire de Vernon (Eure), de mars 2014 à décembre 2015.

Les décrets d'attribution, non parus au moment de notre bouclage, devraient permettre d'y voir plus clair dans la répartition des tâches entre ces personnalités, considérées comme les nouveaux interlocuteurs des collectivités au sommet de l'Etat.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250

Banniere CAIV Innovapresse 250