22
juillet 2018

Paris présente son Plan biodiversité 2018-2024

Politique
TAILLE DU TEXTE
Distribution de larves de coccinelles et de chrysopes, labellisation de jardins en tant que "refuges pour les oiseaux", création de zones humides et d'espaces de biodiversité, installation de pollinisateurs sauvages dans le parc de Bercy, réaménagement d'un cheminement d'eau dans le bois de Vincennes... Ces "exemples de mesures concrètes" font partie du Plan biodiversité 2018-2024, adopté par les élus du Conseil de Paris, le 20 mars, et initié par la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, et son adjointe Pénélope Komitès. "Canicules, inondations : nous le voyons dans notre quotidien, le changement climatique est une réalité. Aujourd’hui, il n’est plus temps d’attendre, de spéculer ou de prospecter. Avec ce "Plan biodiversité de Paris 2018-2024", la ville de Paris s’engage avec détermination pour une ville soucieuse de la protection de la faune et de la flore ainsi que du développement de la place de la nature en ville", a présenté Anne Hidalgo.Les trente actions figurant dans ce plan s'inspirent de la concertation organisée pendant près de deux ans avec la société civile, les élus, associations et acteurs institutionnels. Et du bilan réalisé à l'issu du premier Plan biodiversité, qui a permis de dégager plusieurs axes de progrès : (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250