22
juillet 2018

Malgré les recours, Marseille lance les marchés de PPP pour la rénovation des écoles

Politique
TAILLE DU TEXTE
754,77 M€ HT : c’est le montant du marché de partenariat public-privé (PPP) que vient de lancer la ville de Marseille pour la rénovation d’une trentaine d’écoles de son patrimoine. Ce projet controversé* vise à mener au pas de charge (en quatre ans) la remise à niveau de 28 groupes scolaires, ainsi que la construction de six nouveaux établissements. Une mission que la municipalité souhaite confier à un ou plusieurs groupements de concepteur-constructeurs via un contrat de partenariat. En plus des travaux, ces opérateurs devront assurer l'entretien et la maintenance de ces groupes scolaires. Ce programme, baptisé Plan école d'avenir, est scindé en plusieurs phases. La première concernera quatorze établissements (environ 220 classes à démolir et 270 à reconstruire) et donnera lieu à la conclusion de deux marchés de partenariat portant chacun sur sept établissements répartis sur l'ensemble du territoire. Les titulaires de ce premier lot seront remis en concurrence pour l'attribution des phases suivantes, "dont le nombre et le rythme seront déterminés par la ville", et qui donneront lieu à la conclusion d’autres marchés de partenariat. Ces travaux promettent d’être particulièrement complexes puisqu’ils (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250