13
décembre 2018

Le Nord refuse les fusions département-métropole "à la lyonnaise"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Jean-René Lecerf, président (DVD) du conseil départemental du Nord, s'élève à nouveau contre les perspectives de fusion de métropoles et de départements. Les discussions se poursuivent au plus haut niveau ; cinq présidents de métropole, dont celui de Lille, ont été reçus le 2 août par le président de la République. "Et nous ne sommes pas tenus au courant", se fâche l'élu nordiste. Si la méthode lyonnaise était appliquée à Lille (attribution des compétences départementales à la métropole sur son territoire), le département du Nord se trouverait coupé en deux et surtout privé de substantielles ressources, a calculé Jean-René Lecerf. Il évoque les droits de mutation sur les transactions immobilières, qui rapportent à la collectivité plus de 300 M€ par an ; il n'en resterait que des miettes au cas où le territoire lillois sortirait du périmètre départemental... Avec d'autres présidents d'assemblées départementales, Jean-René Lecerf n'exclut pas d'organiser un référendum sur cette question de fusion, "par exemple le 26 mai", jour des élections européennes.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE