13
décembre 2018

L'APVF veut "sauver" la Conférence nationale des territoires

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
L'Association des petites villes de France regrette que la Conférence nationale des territoires "se solde à ce jour par un cuisant échec". Dans un communiqué de presse envoyé le 25 septembre, le groupement d'élus indique vouloir "sauver" cette "instance pourtant prometteuse au départ" en faisant part au Premier ministre de ses propositions. Ainsi, un "texte de référence" permet d'organiser les travaux de la Conférence et, notamment, "de respecter une parité de temps de parole entre représentants du gouvernement et élus locaux et d’imposer au gouvernement la saisine systématique de la Conférence nationale des territoires sur tout projet de loi ou de décret concernant le fonctionnement des collectivités territoriales ou impliquant leur intervention".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE