L'opposition régionale attaque le "système Pécresse"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Plusieurs élus socialistes du premier groupe d'opposition à la majorité régionale, Ensemble, l'Ile-de-France, ont convié la presse le 10 décembre pour livrer "le vrai bilan de mi-mandat de Valérie Pécresse" et présenter leur "Livre noir des transports en commun", une semaine avant les débats budgétaires (du 17 au 19 décembre). "Un bilan bien différent de celui" que la présidente (LR) du conseil régional "a publié à 12 millions d'exemplaires sur papier glacé et distribué dans toutes les boîtes aux lettres", commence Yannick Trigance. Un bilan, qui selon ses opposants, "ne vise qu'à satisfaire ses ambitions présidentielles", avec une région qui lui servirait de "vitrine de communication". "C'est une présidente à tiers-temps", qui fait du "clientélisme massif", lâche, pour sa part, François Kalfon. "Depuis trois ans, nous ne cessons de dénoncer le désengagement de la région dans la vie quotidienne des Franciliens", explique Yannick Trigance. "Pas de grands discours idéologiques", l'opposition entend donner aux journalistes des "exemples concrets" de la mauvaise gestion du "système Pécresse", "où la communication précède souvent l'action, parfois l'immobilisme". Des exemples, les conseillers régionaux, en ont (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE