Lille-Métropole : un PLUI "contre le climat" selon la MRES

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le projet de PLUI de la métropole lilloise, en phase d'enquête publique ce début d'année, a reçu un avis négatif cinglant de la Maison régionale de l'environnement et des solidarités (MRES), réseau rassemblant plus de 110 associations. Les contempteurs du document n'y voient que de vieilles recettes de développement, à base de zones d'activité, de contournements routiers et de dépendance à l'automobile. lls redoutent des atteintes à la ressource en eau potable, à la biodiversité, à la trame verte et bleue, aux surfaces cultivées. En résumé, déclare la MRES, c'est "de l'urbanisme contre le climat". Des projets de logement dans les communes de Wasquehal (Sentier du Laurier) et Lambersart (les Muchaux) sont particulièrement critiqués. Et le récent renoncement de la Métropole à une zone d'activité emblématique (au bord de l'autoroute A1) n'est même pas considéré comme une avancée par les associations, qui demandent une totale "redéfinition" du PLUI.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE