17
octobre 2017

Marseille : cinq urbanistes retenus pour une nouvelle étude urbaine

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

KCAP (Rotterdam), B720 (Barcelone), UAPS (Paris), Kern et associés (Marseille) et Vezzoni & associés (Marseille) sont les cinq agences d'urbanistes en lice pour piloter la nouvelle étude urbaine sur la façade maritime Nord, entre la Joliette et le fort Saint-Jean. Ce travail exploratoire commandité par l'EPA Euroméditerranée (EPAEM) et le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), avec le soutien de la Dreal et de la ville (coût : 200 K€), représente la seconde phase de l'étude réalisée en 2013/2014 par l'agence batave KCAP sur le même périmètre. Fin 2014, cette dernière avait notamment proposé deux pistes de relocalisation des gares maritimes et trois scénarios de constructibilité de respectivement 130 000 m2, 170 000 m2 et 230 000 m2. L'équipe lauréate sera retenue mi-mars pour une mission de huit mois. Elle devra notamment effectuer des préconisations sur le devenir de l'emprise du domaine public maritime "dans la perspective de la mutation à long terme du hangar J1 et de ses abords ainsi que du môle de la Major", précisait l'avis d'appel à concurrence. Un projet objet d'un intense bras de fer entre la Ville et le Port ces dernières années. Preuve de la sensibilité du sujet, le GPMM a relancé cet automne un appel à projet sur le devenir du J1... avant même que les urbanistes chargés de plancher sur le devenir de l'espace n'aient rendu leurs copies. L'étude sera scindée en trois étapes. Après une actualisation de la vision ébauchée par l'équipe KCAP, les concepteurs devront élaborer des scénarios d'aménagement pour chaque site opérationnel identifié, avec une esquisse de programmation "auto-portante". Les commanditaires ont en effet souhaité intégrer un programmiste et un économiste aux groupements afin de passer au crible la faisabilité financière de chaque projet. Une précaution de nature à éviter les propositions évanescentes du genre "création d'un centre de la mer" dont l'équation budgétaire n'a jamais été résolue. Enfin, comme durant la première phase, le fruit de ce brainstorming urbain devra s'articuler avec les orientations générales de la ZAC de la Cité de la Méditerranée (dont le périmètre de 60 ha englobe le secteur de la Joliette) définies par Yves Lion, l'agence Kern et associés et le cabinet paysagiste Ilex. 

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250