Le premier programme de maisons à énergie positive d'Ile-de-France livré à Sénart

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
Les premiers logements individuels Bepos d’Ile-de-France sont livrés à leurs propriétaires depuis le début de l’année à Vert-Saint-Denis (77), commune de l'Opération d'intérêt national (OIN) de Sénart, fait savoir l'Etablissement public d'aménagement du même nom. Les 17 maisons à énergie positive, commercialisées aux environs de 250 000€, ont été construites par le promoteur Elgéa. "Une charge foncière raisonnable, côté EPA Sénart, et des coûts de construction maîtrisés, coté Elgéa, ont permis d’atteindre […] un prix de vente de 3 000€ /m² en moyenne" se félicite l'EPA. La production d’énergie est estimée à plus de 4 000 kWh par an. Afin de garantir le rachat de l’électricité produite sur 20 ans, le promoteur Elgéa, avec l’assistance d’EDF ENR, a souscrit pour chacun des futurs propriétaires un contrat auprès d’EDF Obligation d’achat. Les 17 maisons qui répondent toutes au futur label Bepos Effinergie 2013 RT 2020, ont été équipées d'une chaudière à condensation au gaz naturel ; de 30m² de panneaux photovoltaïques mono-orientés intégrés aux toitures des constructions ; et d'un (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250