26
mai 2017

Anne Hidalgo poursuit la "reconquête" urbaine de la Petite ceinture

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

Anne Hidalgo a annoncé, samedi 29 avril, les étapes de la "reconquête" de la Petite ceinture : d’ici 2020, 6,5 km de linéaire viendront s’ajouter aux 3,5 déjà existants, soit 20 hectares d'espaces verts à terme. Ces nouveaux lieux auront vocation à "faire évoluer les pratiques et les usages du traditionnel parc parisien", en proposant des espaces de nature "atypiques, sauvages et uniques dans Paris", a expliqué la maire socialiste de Paris. Philippe Goujon, maire (LR) du 15e, et Carine Bernède, directrice des Espaces verts et de l’environnement de la Ville de Paris, entouraient l'élue, sur le site, à l’angle des rues des Périchaux et Dantzig (qui sera, à terme, relié au parc Georges Brassens).

Les chantiers de la Petite ceinture s’inscrivent dans une démarche sociale et participative. Ils sont coordonnés par l’association Chantiers Ecole Ile-de-France, qui assure la maîtrise d’œuvre sociale des chantiers d’insertion. Quatre associations sont réparties sur l’ensemble de la Petite ceinture (Halage, Interface Formation, Etudes et Chantiers Ile-de-France, Espaces) et emploient chacune une dizaine de salariés. Un partenariat que la Ville de Paris a hérité de la gestion de ces espaces par la SNCF, qui a initié cette idée il y a 10 ans. Lors de la visite, l’association Espaces a présenté le travail de ses onze salariés sur le site des Périchaux.
Les trois collectifs (S.U.D., Ceinturama et Traverse), mandatés par la Ville, ont ensuite exposé à Anne Hidalgo le résultat de la démarche participative lancée sur ce site comme sur huit autres : depuis avril 2017, ces neuf "stations" accueillent des ateliers ouverts aux citoyens afin d’encourager la démarche participative et d’associer les Parisiens aux réflexions et aux décisions concernant ces espaces. Sur le site des Périchaux, le collectif S.U.D. a notamment montré le travail mené avec les enfants des écoles alentours sur des idées d’aménagement. (ED)

► Calendrier des principales ouvertures à venir :

En 2018 :
- Dans les 20e (entre deux longs tunnels entre les rues de la Mare et Ménilmontant), 14e (entre la promenade Broussais et l'avenue du Général Leclerc au niveau de l'ancienne gare Orléans-ceinture) et 17e arrondissements (tranchée le long du boulevard Pereire, à l'ouest de la place Wagram et la rue Sausure). 
En 2019 :
- Dans le 12e arrondissement (entre la villa Bel-Air et la rue des Meuniers, pour relier la promenade René-Dumont et le bois de Vincennes). 

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250