Toulouse : un réseau de froid renouvelable à la Cartoucherie

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Toulouse souffle le chaud et le froid. La Métropole a inauguré, le 7 septembre, dans le quartier de la Cartoucherie, le "premier réseau de froid totalement alimenté par la combustion des déchets" du centre du Mirail. Ce dispositif, unique en France, permet de valoriser tout au long de l’année, 275 000 tonnes de déchets ménagers et industriels. En hiver, de manière assez classique, le réseau est utilisé pour le chauffage des bureaux et logements ; mais en été, l’excédent d’énergie thermique produit par la combustion des déchets est valorisé en froid. "Ceci fonctionne grâce à la technologie de l’absorption, pourtant ancienne mais peu utilisée, qui transforme le chaud en froid et contrairement aux climatisations classiques, n’utilise aucun fluide polluant", a souligné Emmanuel Rougé, le délégué régional de Coriance, qui exploite le réseau pour la collectivité, dans le cadre d’une DSP, jusqu’en 2025. C’est un pas de plus pour la Cartoucherie, qui vise le label Ecoquartier dès cette année (cf. UI 2027). Le dispositif alimente, depuis mai dernier, la climatisation des 12 000 m2 du Pôle régional d’enseignement et de formation aux métiers de la santé, et 7 000 m2 de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250