21
juillet 2018

Nantes : le privé fera le nouveau stade

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
"J’ai donné mon accord pour le lancement de ce projet ambitieux". Par ces mots, Johanna Rolland, présidente (PS) de Nantes Métropole, a acté, le 19 septembre, le principe de construction d’un nouveau stade de football, dans la Cité des Ducs. Précisément, à… la Beaujoire, là même où est implanté l’actuel stade. La métropole s’engage à céder "au prix des domaines", l’emprise de 23 ha en bordure de périphérique, à une nouvelle société baptisée YelloPark. Elle est dirigée par un duo : Waldemar Kita, président du FC Nantes et Yoann Joubert, pdg du promoteur nantais Réalités. Johanna Rolland a en effet fixé une condition principale : "un financement 100 % privé. La métropole n’interviendra ni en financement ni en garantie d’emprunt", a-t-elle assuré. Ce stade pourrait voir le jour à l’été 2022 et accueillir des rencontres des Jeux olympiques de 2024. Il sera adossé à un projet urbain qui devrait être composé de "1 500 à 2 000 logements", dont le quart à vocation sociale, mais aussi d’un parc urbain, d’espaces tertiaires, d’un groupe scolaire, d’un complexe sport-santé-bien-être et d’un parking silo. (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250