23
octobre 2018

Guyane : bientôt de nouveaux outils d'aménagement

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Alors que le président de la République effectuait une visite sur place, l’établissement public foncier et d’aménagement de la Guyane a signé, le 26 octobre, un partenariat avec la Caisse des dépôts pour créer un office de foncier solidaire et encourager l’auto-construction. Créé par la loi Alur, cet outil, couplé au bail réel solidaire, permet de dissocier le foncier (qui reste propriété de l’OFS) du bâti, et ainsi de favoriser l’accession sociale. Dans le cadre de la convention signée, l’EPFA s’engage à mettre à disposition du futur OFS des terrains sur lesquels il concevra, dans le cadre d’opérations conventionnées avec la CDC, des logements en co-production avec les habitants. De son côté, la Caisse "étudie la possibilité d’une intervention en capital" pour la création de l’organisme, indiquent les signataires. "Nous apportons le foncier et l’expertise d’aménageur, et la CDC sa capacité d’investisseur à long terme", résume Patrice Pierre, directeur général par intérim de l’EPFA, rappelant que "les besoins de logements en Guyane sont considérables et la faiblesse de l’offre a favorisé l’habitat insalubre et illicite". "Il faut raisonner en termes (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE