26
septembre 2018

Perpignan entame sa mue avec l’Anru

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Perpignan (122 000 habitants intra muros, 270 000 pour sa communauté urbaine) va consacrer 228 M€ à sa mue. L’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) devrait apporter plusieurs dizaines de millions, après le comité d’engagement qui aura lieu au printemps. Le montant est en négociation.  Le 12 février, les pelleteuses ont attaqué la destruction des HLM de la Cité Diaz dans le quartier du Haut-Vernet. Six barres d’immeubles sur huit seront détruites d'ici 2024. Les 218 logements vétustes laisseront la place à 93 villas, tandis que les deux immeubles seront réhabilités en site occupé dans le but de loger dans deux collectifs de 45 logements des seniors et les étudiants du futur centre de formation aux métiers du sport (l’appel d’offres aura lieu avant l’été). La redynamisation de ce quartier en difficulté va de pair avec la création d’une salle de sport et de concert (Atelier Ferret, 15 M€), dont les travaux commenceront en octobre 2018 pour une livraison en novembre 2019. "Les quartiers de la diagonale du Vernet et du Nouveau Logis seront arrimés au centre-ville par des continuités urbaines à l’image de la passerelle qui traverse la rivière Têt au niveau du théâtre de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE